Republier
Libye

Libye: la séance parlementaire sur l'organisation des élections de nouveau ajournée

Le parlement libyen, réuni à Tobrouk, vote contre le gouvernement d'union nationale, le 28 août 2016. (Image d'illustration)
© Parlement libyen/DR

En Libye, la séance du Parlement libyen basé à Tobrouk qui a eu lieu ce mardi 14 août, a été renvoyée à une date ultérieure une nouvelle fois sans enregistrer de progrès. Une décision qui fait suite aux accrochages qui ont eu lieu devant le Parlement. Une dispute a éclaté entre des membres de la garde présidentielle et des députés opposés au referendum sur la Constitution. Il y a eu plusieurs blessés dont un parlementaire. Le Parlement doit mettre en place un cadre juridique pour les prochaines élections prévue avant la fin de cette année.

La séance de ce mardi 14 août était initialement prévue lundi, avant d'être reportée d'un jour pour une raison inconnue. Finalement, cette séance ne se tiendra pas avant la fin du mois d’août. Trois séances parlementaires ont été ainsi ajournées, depuis juillet. Le Parlement n'a donc pas pu voter la loi organisant le referendum sur la Constitution, ni la loi électorale.

Réunis à Paris fin mai par le président français Emmanuel Macron, les quatre principaux protagonistes du conflit libyen s'étaient engagés à organiser des élections avant la fin de l'année. Selon l'accord, le cadre juridique pour ces élections doit être rédigé avant le 16 septembre prochain. Mais plus le temps passe, plus l'espoir de voir s'organiser des élections en 2018 se dissipe dans l'esprit des Libyens.

Ces citoyens, fatigués du conflit et de la situation économique du pays attendent avec impatience ces élections. Ils n'ont plus confiance en la classe politique.

L’ajournement de la nouvelle séance parlementaire a donné matière à plusieurs chroniqueurs libyens pour accuser les parlementaires de vouloir empêcher volontairement le travail législatif. Certains les accusent de vouloir garder leurs sièges alors que le mandat du parlement élu en 2014 est arrivé à échéance.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.