Mauritanie: la campagne électorale pour les législatives a commencé

Vue aérienne de la ville de Nouakchott, la capitale de la Mauritanie. (Image d'illustration)
© GEORGES GOBET / AFP

En Mauritanie, la campagne électorale pour les législatives, municipales et régionales, a débuté vendredi 17 août sur l’ensemble du territoire de la République. Cette année, les principaux partis d’opposition qui avaient boycotté les élections en 2014, font leur retour. C’est notamment le cas du Rassemblement des forces démocratiques, le RFD et le parti islamiste Tawassoul. Des partis membres d’une coalition de 15 formations déterminées à s’imposer au Parlement jusqu’ici dominé par l’UPR, l’Union pour la république au pouvoir. Sa campagne a été ouverte par le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, qui appelé à ceux qui parlent d’un troisième mandat présidentiel à voter pour le candidat de l’UPR.

Devant ses partisans, le président Ould Abdel Aziz a appelé a voté pour son parti afin de maintenir le régime. « Si vous ouvrez les portes du pouvoir à d’autres partis vous risquerez de contribuer à la destruction du pays, a-t-il prévenu. Je tiens à vous le dire maintenant. Vous devez conserver ce parti, l’Union pour la République. Un parti qui assure la paix, la sécurité, le parti de la stabilité de l’éducation et des infrastructures de base ».

Mais les différents partis d’opposition, eux aussi étaient mobilisés pour leur première sortie électorale. C’était le cas du parti Tawassoul. Son président, Mohamed Mahmoud Ould Seiyidi a appelé au changement.

« Que les choses soient claires pour tous. Nous n’accepterons jamais ni troisième, ni quatrième, ni cinquième mandat. L’alternance pacifique doit s’opérer sans accros pour la stabilité et le bien du pays », a-t-il lancé.

Les 98 partis politiques en lice ont deux semaines pour faire campagne. Le scrutin pour les municipales, régionales et législatives aura lieu le 1er septembre.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.