Décès de l'écrivain et journaliste Pierre Cherruau, spécialiste de l'Afrique

L'écrivain et journaliste français Pierre Cherruau, spécialiste de l'Afrique, décédé le 18 août 2018.
© RFI/Capture d'écran

Spécialiste de l'Afrique, l'écrivain et journaliste français Pierre Cherruau est décédé ce 18 août. Il est mort noyé alors qu'il tentait de sauver son fils de la noyade, dans la région de Bordeaux, où il était en vacances.

Le drame a eu lieu ce samedi 18 août dans la région de Bordeaux, en France. Alors que son fils de 10 ans venait d'entrer dans une mer particulièrement agitée et allait se noyer, Pierre Cherruau se porte à son secours.

Il se retrouve lui-même pris dans un courant de baïne, une bassine de sable où le courant est très fort. Son fils sera sauvé mais Pierre Cherruau va succomber quelques heures plus tard à un arrêt cardiaque à l'hôpital. La mort brutale de ce journaliste et écrivain français, grand spécialiste de l'Afrique, est un choc pour tous ceux qui le connaissaient.

Le Nigeria comme pays de prédilection

Agé de 48 ans, Pierre Cherruau a fait ses études notamment à Sciences Po Bordeaux et au CFJ, le Centre de formation des journalistes de Paris, dans les années 1990. Il fait ensuite ses premiers pas dans le métier de journaliste au Nigeria, un pays qui lui servira plus tard de cadre pour son premier roman « Nena rastaquouère » (Baleine, 1997).

Grand travailleur, il mène de front son métier de journaliste et sa carrière d'écrivain. Il va notamment collaborer avec de nombreux médias tels que Le Monde, Courrier International ou RFI. Pierre Cherruau va ainsi parcourir une quarantaine de pays africains tout en continuant d'écrire des romans dont la trame se déroule souvent sur le continent africain.

De nombreux hommages notamment de ses collègues journalistes ont afflué sur les réseaux sociaux en fin de matinée, pour saluer sa mémoire :

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.