Republier
Madagascar

Madagascar: les conditions à remplir pour être candidat à la présidentielle

A Antananarivo, premier atelier d'information, animé par le président de la HCC et dédié à la conception du dossier de candidature pour l'élection présidentielle, le 12 juillet 2018,
© Sarah Tétaud/RFI

À Madagascar, le dépôt des candidatures pour l’élection présidentielle du mois de novembre et décembre se termine mardi 21 août. On dénombre à ce jour 19 dossiers de déposés à la Haute Cour constitutionnelle, avant qu’elle ne décide quelles candidatures seront recevables. Sur quels critères l’institution va-t-elle s’appuyer pour rendre son verdict ?

C’est la loi électorale, en plus de l’article 46 de la Constitution, qui établit les conditions à remplir pour pouvoir participer à l’élection présidentielle.

Il y a d’abord les classiques éléments matériels, comme un certificat de résidence qui atteste de la présence du candidat sur le territoire malgache depuis plus de six mois ou encore une copie légalisée de la carte nationale d’identité.

Il faut aussi compter les obligations morales, classiques elles aussi, telles que n’avoir jamais été condamné pour crimes ou délits et avoir rempli toutes ses obligations fiscales.

Pour la chercheuse en sciences politiques Ketakandriana Rafitoson, l’élément crucial reste l’article 7 de la loi électorale, qui dispose que toute candidature doit être investie par un parti politique légalement formé ou par 150 signatures d’élus. Selon la chercheuse, c’est ce manquement précis qui peut valoir rejet. Pour les petits candidats, cette condition est certainement la plus dure à remplir.

Dans tous les cas, l’aval de la Haute Cour constitutionnelle est indispensable. Puisqu’une fois le dossier validé, un récépissé est délivré : c’est ce papier qui vaut autorisation de faire campagne.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.