Mali: Soumaïla Cissé rejette à nouveau les résultats de la présidentielle

Soumaïla Cissé arrive à son quartier général de campagne, entouré de ses partisans, le 13 août 2018, à Bamako (photo d'illustration).
© ISSOUF SANOGO / AFP

Soumaïla Cissé s’est exprimé jeudi 23 août pour la première fois depuis que la Cour constitutionnelle du Mali a déclaré définitivement élu à la présidence Ibrahim Boubacar Kéita. L’opposant a déclaré qu'il ne reconnaissait pas le verdict de la Cour, avant d'appeler à la mobilisation générale.

Très en verve, Soumaïla Cissé a affirmé faire partie des 18 candidats sur les 24 à l’élection présidentielle malienne à avoir dénoncé « les fraudes massives ». Selon lui, les résultats du scrutin du 12 août sont désormais également contestés par une partie de l’opinion publique.

En tout cas, il « rejette catégoriquement et sans équivoque les résultats proclamés par la Cour constitutionnelle », qui désigne Ibrahim Kéita élu Président de la République. A ses yeux, « cette institution s’est discréditée en se constituant prisonnière volontaire d’un régime autocratique ».

Soumaïla Cissé l’affirme : « Je ne céderai pas – en votre nom – à faire établir votre victoire, par tous les moyens légaux, politiques et pacifiques ». En conséquence, il ne reconnaît « pas élu le président déclaré ».

Et pour la suite de ce qui pourrait paraître comme un début de crise postélectorale, il appelle les jeunes, les autres candidats à la mobilisation générale.

L’homme officiellement déclaré battu au second tour de la présidentielle, appelle ce samedi 25 août à une marche dans la capitale malienne pour que « la démocratie malienne se restaure ».

IBK n’a pas forcé la main aux Maliens, il n’a pas brulé les urnes comme on dit. […] Je crois qu’il serait convenable, souhaitable, qu’ici et maintenant on prenne la main que j’ai tendu à mon jeune frère, Soumaïla Cissé, pour qu’il gère le réel et non des illusions.
A Nouakchott, en Mauritanie, IBK a affirmé qu'il n'y avait pas eu de fraude lors de l'élection présidentielle malienne
24-08-2018

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.