Republier
Togo Justice

Togo: l’activiste Folly Satchivi accusé de rébellion et d’apologie de crimes

Le tribunal de Lomé, au Togo (photo d'illustration).
© AFP/Emile Kouton

Le jeune activiste togolais Folly Satchivi a passé sa première nuit à la prison civile de Lomé, après son arrestation mercredi 22 août, alors qu'il s'apprêtait à donner une conférence de presse. Il sera entendu sur le fond du dossier par le doyen des juges ce vendredi. Selon son avocat, maître Raphaël Kpandé-Adjaré, il n'y a aucune preuve de l'accusation dans le dossier.

Il est reproché à monsieur Folly Satchivi des faits de rébellion et d’apologie de crimes et de délits. Mais, dans le fond du dossier et lorsqu’on lui a notifié les charges, il n’a pas reconnu les faits. […] Il appartient à l’accusation alors de ressortir les preuves et de nous démontrer par A+B que Satchivi a commis des actes de rébellion et qu’il a fait l’apologie de crimes et de délits.

Maître Raphaël Kpandé-Adjaré, avocat de Folly Satchivi
24-08-2018

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.