Zimbabwe: l’opposition continue de récuser la victoire d'Emmerson Mnangagwa

Nelson Chamisa (à droite) a à nouveau contesté les résultats de l'élection présidentielle le 25 août 2018, à Harare, au Zimbabwe.
© REUTERS/Philimon Bulawayo

L’opposition zimbabwéenne rejette à nouveau la victoire d'Emmerson Mnangagwa à l’élection présidentielle du 30 juillet, malgré l’échec de son recours devant la Cour constitutionnelle. Celle-ci a validé vendredi 24 août la victoire de l’ancien Premier vice-président à la première élection du pays sans l’ex-président Robert Mugabe, dès le premier tour, avec 50,8 % des suffrages exprimés.

Alors que le président Emmerson Mnangagwa doit être officiellement investi dans ses fonctions dimanche 26 août, l’opposition n’en démord pas : « Nous avons remporté une claire majorité », lors du scrutin du 30 juillet. C’est Nelson Chamisa, chef du principal parti d’opposition, qui l’a déclaré ce samedi, lui qui se « considère légitimement comme le dirigeant du pays ».

Vendredi, la Cour constitutionnelle a rejeté par manque de preuves une requête d’annulation de l'élection présidentielle. Une demande déposée par l’opposition, qui dénonce des fraudes et des irrégularités.

Cette décision de la Cour a confirmé la victoire de Mnangagwa avec 50,8 % des suffrages. « Un jugement a été rendu » estime Chamisa, « mais cette investiture ne résout pas la question de la légitimité » du chef de l'Etat. Le patron du MDC a promis à ses partisans de ne pas baisser les bras face au régime.

« La voie juridique n'est pas la seule voie vers la liberté », a-t-il affirmé, avant d’ajouter que la Constitution « donne le droit de manifester pacifiquement ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.