France: le chanteur marocain Saad Lamjarred mis en examen pour viol

Le chanteur marocain Saad Lamjarred lors d'un concert à Tunis.
© FETHI BELAID / AFP

Poursuivi une nouvelle fois pour viol, le chanteur marocain Saad Lamjarred a été présenté à un juge ce 28 août au matin avant d'être mis en examen en début de soirée, pour des faits qui ont eu lieu à Saint-Tropez dans le sud de la France deux jours plus tôt.

Saad Lamjarred a été interpellé au petit matin dimanche 26 août à la suite d'une plainte déposée par une femme de 28 ans qui l'accuse de l'avoir agressée sexuellement la nuit précédente dans une boîte de nuit à Saint-Tropez, dans le sud de la France. En garde à vue depuis, le chanteur marocain a été mis en examen ce mardi 28 août pour « viol » par un juge d'instruction de Draguignan.

En octobre 2016, la vedette proche du roi Mohammed VI avait déjà été inculpé pour « viol et violences volontaires aggravées » à l'encontre d'une femme de 20 ans. Les faits se seraient déroulés la veille d'un concert à Paris. Cette affaire n'est pas encore jugée. Saad Lamjarred avait depuis été soumis à un contrôle judiciaire avec port de bracelet électronique.

Il avait déjà fait l'objet d'une autre mise en examen pour viol en avril dernier pour des faits remontant à 2015 et également aux Etats-Unis pour des faits similaires mais les poursuites avaient cette fois-ci été abandonnées.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.