Négociations de paix en RCA: le gouvernement ne veut pas d'une amnistie

De nombreux Centrafricains en quête de justice viennent régulièrement assister à la session criminelle de la Cour d'appel de Bangui, comme ce lundi 23 juillet 2018.
© Gaël Grilhot/RFI

L’Union africaine a à nouveau rencontré les groupes armés en République centrafricaine. Une nouvelle réunion a eu lieu lundi 27 août à Bouar entre des facilitateurs de l'UA et des chefs de groupes armés. Le processus doit aboutir au dialogue et au retour de la paix dans ce pays embourbé dans un conflit depuis 2013. Les responsables des groupes demandent une amnistie, car plusieurs d’entre eux sont cités dans des rapports d'enquête de l'ONU. Mais de son côté, le gouvernement affirme qu'il ne va pas transiger sur cette question de l'amnistie.

Pour le gouvernement centrafricaine, c'est à la justice de faire son travail.« L’objectif principal de la demande du gouvernement auprès de l’Union africaine ou des pays amis pour cette négociation, c’est le désarmement des groupes armés, explique à RFI Ange-Maxime Kazagui, porte-parole du gouvernement. Evidemment un désarmement volontaire de ces groupes armés. Nous ne faisons pas des plans sur la comète, le gouvernement de la République centrafricaine y va dans un état d’esprit serein, c’est-à-dire qu’à aucun moment dans les négociations le gouvernement n’acceptera de changement institutionnel, constitutionnel et surtout pas, par exemple, d’amnistie. La justice devra faire son travail.

Mais une bonne partie des groupes armés sont déjà inscrits dans le DDR [programme de désarmement, démobilisation et réinsertion] et sont volontaires pour aller au désarmement. Nous notons qu’il y en a quelques-uns qui sont réfractaires, mais puisqu’il y aura des discutions nous ne pouvons pas préjuger de ce qu’il sera dit par les uns ou par les autres. Cependant, nous pensons que chacun sera traité en fonction de ses positions pendant et à la fin de ces discussions. »

à (re)lire / (ré)écouter, la série de reportages de notre envoyée spéciale à Paoua

[Reportage] RCA: à Paoua, huit mois après, une insécurité persistante

[Reportage] RCA: dans la région de Paoua, des déplacés encore traumatisés

[Reportage] RCA: dans la région de Paoua, l'heure est à la reconstruction

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.