Republier
Tchad

Bombardements au Tchad: le mouvement Iyina fait part de son inquiétude

Nadjo Kaïna, porte-parole du mouvement citoyen Iyina.
© RFI/Florence Morice

Au Tchad, le mouvement citoyen Iyina dénonce les bombardements menés samedi dernier par l’armée dans le nord du pays, dans le Tibesti, entre Miski et Yebibo, près de la frontière libyenne. Des bombardements qui ont fait une dizaine de blessés civils. Selon une source militaire, l'aviation tchadienne a en fait confondu un cortège civil de mariage avec un convoi de rebelles du CCMSR, le Conseil de commandement militaire pour le salut de la République, un groupe armé basé en Libye. Le gouvernement a lancé depuis la mi-août une opération de sécurisation dans cette zone frontalière.

Avant que l’armée nationale tchadienne puisse entrer en opération contre un groupe rebelle, elle doit avoir l’assurance de ne pas faire des dégâts parmi les populations civiles.
Nadjo Kaïna, porte-parole du mouvement citoyen Iyina
04-09-2018 - Par RFI

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.