Choléra en Algérie: l’origine de l’épidémie identifiée

La bactérie du choléra au microscope (photo d'illustration).
© DR

En Algérie, les autorités ont annoncé avoir identifié l’origine de l’épidémie de choléra. Il s’agit d’une rivière qui traverse trois des six régions touchées par la maladie. En un mois, plus de 200 personnes ont été hospitalisées.

Les autorités ont d’abord privilégié la piste d’une contamination par les sources d’eau, puis celle des fruits et légumes, qui sont parfois irrigués par des eaux usées. Finalement, le ministère de la Santé a annoncé mercredi 5 septembre avoir identifié la bactérie du choléra dans une rivière, qui traverse les régions de Blida, Tipaza et Alger, trois régions touchées par l’épidémie.

Le bilan provisoire des autorités fait état de deux décès, 86 cas confirmés et 221 personnes hospitalisées depuis le 7 août. Le ministre de la Santé considère que l’épidémie est maîtrisée. Le dispositif de veille sanitaire sera maintenu et les autorités ont annoncé des mesures de prévention, comme des séances de sensibilisation dans les établissements scolaires sur le lavage des mains. Les autorités et les responsables de la santé répètent dans les médias des consignes de prévention comme javelliser l’eau de stockage ou nettoyer les fruits et légumes avant leur consommation. Mais aucun autre dispositif de contrôle, notamment aux frontières, n’a été annoncé.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.