Algérie: des chants de supporters provoquent une crise diplomatique avec l'Irak

Le stade de Bologhine à Alger où s'est joué le match de la Coupe arabe des clubs entre l'USM Alger et les Forces aériennes d'Irak, dimanche 9 septembre.
© Wikipedia Commons / Habib Kaki

L'ambassadeur d'Algérie en Irak a été convoqué lundi 10 septembre par les autorités irakiennes. En cause, les chants des supporters algériens lors d'un match de foot de la Coupe arabe des clubs.

Dimanche, l'équipe de football de l'USM Alger affrontait l'équipe irakienne des Forces aériennes. Après plus d'une heure de jeu, les Algérois mènent 2 à 0, quand les joueurs irakiens quittent soudainement le terrain, visiblement très énervés. Dans les tribunes, les supporters de l'USM Alger avaient entonné des chants à la gloire de Saddam Hussein et d'autres virulents contre les chiites.

Les joueurs refusent de poursuivre le match. Face aux télévisions, le capitaine de l'équipe d'Alger présente ses excuses.

Mais lundi, dans un communiqué, le ministère des Affaires étrangères irakien exprime l'indignation du gouvernement. L'ambassadeur d'Algérie en Irak est convoqué. La Fédération irakienne de football demande une réaction des instances sportives.

Du côté algérien, le ministre de Sports évoque un « acte isolé » qui « ne peut pas influer sur les relations » avec Bagdad.

Au mois de décembre dernier, une banderole représentant Donald Trump et le roi Salman d'Arabie saoudite dans un stade de Aïn M'lila avait provoqué un incident diplomatique avec Riyad.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.