Republier
RDC

Législatives en RDC: dernière chance de recours pour les candidatures déboutées

Kinshasa, 3 décembre 2011. Un agent électoral de la Céni au milieu des sacs de bulletins de vote.
© © AFP / Gwenn Dubourthoumieu

En RDC, la Cour constitutionnelle examine en ce moment les recours des candidats aux élections législatives. Plus d'une centaine de dossiers ont été soumis aux juges.

Pour les élections législatives, un peu plus de 15 000 candidatures ou été reçues. La Céni en a rejeté au moins 282, parmi lesquelles des personnes supposées détenir des nationalités étrangères.

A la Cour constitutionnelle, on parle de plus d'une centaine de recours qui ont été introduits par des candidats députés nationaux. Certains de ces recours émanent des regroupements politiques tandis que d'autres ont été introduits par des candidats indépendants.

L'examen de ces recours a débuté jeudi dans quatre chambres d'audience mise en place par la Cour constitutionnelle. Plusieurs candidats recalés par la Céni crient à l'arbitraire. Ils parlent de règlements des comptes politiques.

C’est le cas du professeur Timothée Katanga Ya Mutumba Mukumadi qui, par ses avocats interposés, sollicite sa réhabilitation. Plusieurs autres candidats exigent la même chose. Les arrêts devraient être communiqués sous peu pour permettre à la Céni de publier la liste définitive des candidats à la présidentielle et aux législatives nationales dans le délai, soit au 19 septembre.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.