Republier
Côte d'Ivoire

Côte d’Ivoire: dissensions au sein du PDCI

Henri Konan Bédié (photo d'archives).
© SIA KAMBOU / AFP

En Côte d'Ivoire, les listes des candidats aux élections régionales et municipales sont enfin connues. La Commission électorale indépendante avait reporté leur publication de quelques jours. Ces listes étaient très attendues, car depuis que le parti historique PDCI a rompu son alliance avec la coalition présidentielle RHDP, les dés sont relancés dans le paysage politique. A la fin du mois d'août, les membres du parti d'Henri Konan Bédié ont été sommés de choisir entre leur formation politique et celle de la coalition au pouvoir. Et chose étonnante : deux candidats se présentent sous les deux étiquettes.

La publication des listes n'aura donc pas servi à y voir plus clair. Le trouble ne s'est pas dissipé concernant deux figures du PDCI : le ministre des Eaux et forêts Alain Richard Donwahi et le secrétaire général de la présidence Patrick Achi, tous deux investis à la fois par leur parti et par la coalition RHDP, respectivement pour les régions de la Nawa et de la Mé.

En revanche, le ministre de la Santé Eugène Aka Aouélé, candidat dans la région du Sud-Comoé, ne bénéficiera pas de ce double parrainage et se présente sous les couleurs du RHDP.

Ces listes illustrent toute la confusion qui règne sur la scène politique ivoirienne depuis la scission entre Henri Konan Bédié et le président Alassane Ouattara.

Une confusion qui se lit jusque dans le choix des logos utilisés pour la campagne. Le PDCI dénonce l'utilisation de l'éléphant, son emblème historique, par ses adversaires politiques. Une manœuvre, pense-t-il, destinée à tromper les électeurs.

L'ancien parti unique, inhabituellement silencieux ces derniers jours, paraît toujours aussi divisé depuis sa rupture avec le pouvoir. Un divorce dont veulent tirer profit les candidatures indépendantes présentes sur plus de 55% des listes.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.