[Reportage] L’Algérie rend hommage à Rachid Taha

Rachid Taha (photo d'archives).
© dr

Rachid Taha, le chanteur de rock décédé mercredi 12 septembre en France, sera inhumé probablement vendredi en Algérie, à Sig, dans la ville où il est né. S'il a fait toute sa carrière de musicien en France, sa musique s'est toujours inspirée de sa culture algérienne. Et, dans son pays, il était aussi très apprécié. Reportage à Alger.

Le chanteur s'est peu produit en Algérie mais, dans sa musique, la langue, les reprises de textes célèbres ou les influences rythmiques donnaient à entendre l'Algérie...
Reportage à Alger
13-09-2018 - Par Leïla Beratto

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.