Soudan: prestation de serment du nouveau gouvernement

Le président soudanais Omar el-Béchir, le 12 mai 2016.
© GAEL GRILHOT / AFP

Au Soudan, le nouveau gouvernement prête serment ce samedi 15 septembre et tiendra sa première réunion lundi. La formation du nouveau gouvernement est annoncée une semaine après le limogeage de l'ancien cabinet par le président Omar el-Béchir. Ce limogeage intervient dans un contexte de difficultés économiques croissantes qu'affronte le Soudan.

C'est afin de redresser la situation économique et politique dans laquelle se trouve le pays que la présidence soudanaise annonce, dimanche dernier, le limogeage du gouvernement. Omar el-Béchir nomme ensuite Motaz Moussa Abdallah Premier ministre, puis le Parti congrès national (NCP), le parti du président, approuve vendredi la liste restreinte des ministres.

Le nouveau gouvernement regroupe 21 ministres, 11 du parti au pouvoir et 10 des partis alliés. Huit anciens ministres restent toutefois au gouvernement. Les ministres de la Défense et des Affaires étrangères gardent leur poste. Des anciens ministres sont affectés au ministère des Finances et à celui de l'Intérieur.

La situation économique au Soudan ne cesse de se détériorer, en dépit de la levée partielle, en octobre dernier, des sanctions imposées par Washington à Khartoum durant 20 ans.

La livre soudanaise a plongé face au dollar. Le prix du pain et de l'essence a augmenté à plusieurs reprises durant les derniers mois. Les Soudanais souffrent d'une inflation de plus de 65%. Le Soudan essaie de réduire les dépenses face à la crise économique et il vient d'annoncer la réduction des frais de l'importation de 600 millions de dollars.

Avec ce changement, le président el-Béchir tente également de donner une nouvelle apparence à son régime pour préparer les élections de 2020. Le Parti congrès national candidate Omar el-Béchir pour un troisième mandat en contradiction avec la Constitution.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.