Ligue des champions UEFA: l'Ivoirien Cornet fait rugir Lyon à Manchester City

L'Ivoirien Maxwel Cornet a ouvert le score pour Lyon à Manchester City, le 19 septembre 2018.
© Phil Noble/Reuters

Maxwel Cornet a ouvert le score mercredi pour l'Olympique Lyonnais, victorieux lors de la première journée de la Ligue des champions sur le terrain de Manchester City (1-2). Le club rhodanien ne doit pas regretter d'avoir conservé l'Ivoirien cet été. Son but a ouvert la voie à une magnifique victoire sur le terrain des hommes de Pep Guardiola.

Très belle soirée européenne pour l'Olympique Lyonnais, seul club français à avoir le sourire à l'issue de la première journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Si Paris a perdu à Liverpool (3-2), si Monaco s'est incliné contre l'Atlético de Madrid (1-2), l'OL, lui, a connu le bonheur d'une victoire prestigieuse sur le terrain de Manchester City mercredi (1-2). Un résultat qui doit beaucoup à Maxwel Cornet.

26e minute: Cornet éteint l'Etihad Stadium

Au coeur d'une première période où les Lyonnais faisaient bien meilleure impression que les joueurs de Pep Guardiola (suspendu et remplacé sur le banc par son adjoint Mikel Arteta), l'Ivoirien a glacé tout l'Etihad Stadium, l'antre des Citizens. Sur un centre de Nabil Fekir, l'attaquant a eu la chance de voir Fabian Delph manquer une intervention en apparence facile. La chance oui, mais Cornet a aussi eu le reflèxe nécessaire et la précision pour reprendre le ballon et tromper Ederson (26e).

Plus tard, il accompagnera Fekir pour le but du break, avant d'exulter en fin de match comme tous les Lyonnais victorieux des champions d'Angleterre. Une performance splendide pour les Gones, à la peine en Ligue 1. Et une satisfaction personnelle et particulière pour le premier buteur du soir.

Maxwel Cornet célébrant son but avec l'Olympique Lyonnais à Manchester City, le 19 septembre 2018. © Phil Noble/Reuters

L'OL ne doit pas regretter de l'avoir conservé

Il y a trois semaines, Maxwel Cornet était envoyé loin de Lyon. Après trois années au club, l'ancien Messin était annoncé sur le départ en fin de mercato, et il ne manquait pas d'offres. Le Séville FC, l'AS Roma, Schalke 04 ou encore Wolfsburg étaient sur les rangs. Mais aucun club n'a formulé d'offre satisfaisant autant l'OL que le joueur. Et finalement, l'Eléphant n'a pas fait ses bagages.

Après ce premier match, l'Olympique Lyonnais doit se satisfaire d'avoir décidé de conserver son attaquant. C'est lui qui a mis son équipe sur orbite en Angleterre. Le chemin européen est encore long, mais ce premier succès fait le bonheur de l'OL, qui prend les commandes du groupe F avant de recevoir le Shakthar Donetsk le 2 octobre.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.