Republier
Togo

Togo: le président de la Céni annonce des élections locales et un référendum

Togo: le président de la Céni a annoncé un référendum constitutionnel et des élections locales en plus des législatives du 20 décembre (illustration avril 2015).
© RFI/OR

La Commission électorale nationale indépendante, contestée par la coalition de l'opposition, continue de préparer les échéances électorales. On savait que les législatives devrait se tenir le 20 décembre ; la Céni vient d'annoncer deux élections en plus: des locales et surtout un référendum sur la révision constitutionnelle le 16 décembre. Au grand dam de l'opposition.

Contre toute attente, en plus du processus électoral contesté conduisant aux élections législatives du 20 décembre, le président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) annonce le référendum et les élections locales.

« Nous aurons le 16 décembre 2018 le référendum et les (élections) locales et les élections législatives (se tiendront) le 20 décembre 2018. Bien entendu, avant d’en arriver là, il y aura toute une série d’activités à mener », déclare le professeur Kodjona Kadanga.

La Céni s’active

Un nouveau fichier sera établi à l’issue du recensement électoral prévu à partir du 1er octobre. Cependant, on ne connaît pas le nombre de kits qui serviront à faire le recensement et encore moins le budget qui permet d’organiser toutes ces échéances et qui les financent.

C’est une pilule que la coalition de l’opposition n'avalera pas. Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, la coordinatrice de la coalition de l’opposition, le répète : la coalition reste ferme sur ses positions. « Ce processus ne peut pas être mené à son terme, nous assure-t-elle, le moment viendra où ce régime sera ramené à la raison, où ensemble nous pourrons préparer ensemble des échéances électorales dans ce pays, sur la base d’un chronogramme qui sera accepté par tous.»  

Techniquement tout est prêt, dit-on à la Céni, même si la Céni reste incomplète. Quatre sièges restent vacants que l’opposition parlementaire refuse d’occuper parce qu’il lui en faut huit.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.