Republier
RDC Ouganda

RDC: nouvelle attaque attribuée aux ADF dans le territoire de Beni

Un rassemblement à Beni en mai 2015. Depuis 2014, la région est le théâtre de tueries qui ont provoqué la mort de plus de 500 personnes.
© KUDRA MALIRO/AFP

En République démocratique du Congo (RDC), une nouvelle attaque attribuée aux rebelles ougandais des ADF (Allied Democratic Forces) a eu lieu à Oïcha, la capitale du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu. Une personne a été tuée, deux maisons incendiées et d'autres pillées, tandis que 16 enfants âgés de 5 à 15 ans ont été kidnappés par les rebelles, selon la société civile. Le porte-parole de l'armée dans le Nord-Kivu a confirmé cette attaque. La ville de Oïcha est située à une vingtaine de kilomètres au nord de la ville de Beni, victime d'une attaque attribuée également aux mêmes rebelles des ADF le 22 septembre dernier. Cette incursion jusqu'au cœur de la ville a fait 18 morts.

Nous en sommes à la neuvième attaque en un mois
Teddy Kateliko, membre de la société civile, revient sur le bilan d'un mois attaque à Beni
26-09-2018

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.