Republier
Guinée

Guinée: des cours pour mieux raconter l'histoire

Vue de Conakry, en Guinée. Le pays cherche à développer son secteur du tourisme d'affaires.
© Getty Images/Waldo Swiegers/Bloomberg

Les équipes de RFI et de la FIDH sont en ce moment en Guinée pour présenter leur ouvrage Mémoire collective, une histoire plurielle des violences politiques. A l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance, des reportages, des émissions et des éditions spéciales sont diffusés de Conakry. Si en Guinée, raconter l’histoire est encore quelque chose de difficile, des initiatives commencent à émerger. Depuis quelques semaines, Maïmouna Diakhaby organise des cours d’histoire publics à la bibliothèque Djibril Tamsir Niane, qui porte le nom de l’incontournable et infatigable écrivain de l’histoire guinéenne. Le projet s’appelle « Apprenti citoyen ».

L’éducation populaire au service de l’histoire et la cohésion nationale.
Reportage à Conakry
27-09-2018 - Par Carol Valade

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.