Republier
Mali

Mali: opération militaire franco-malienne dans la région de Ménaka

(Photo d'illustration) Une patrouille mixte de la force française Barkhane et des Fama, l'armée malienne, dans les rues de Ménaka.
© Gaëlle Laleix/RFI

L'opération Barkhane et l'armée malienne ont mené des opérations contre les groupes armés terroristes dans des localités de la région, avant d'interpeller à Ménaka d'ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA).

L’opération aéroportuaire a mobilisé 120 parachutistes français, largués de deux avions, dans le cadre de la lutte contre les groupes armés terroristes.

Ensuite, les groupes parachutés ont conduit une action de contrôle de zone, 48 heures après l’assassinat par des hommes armés non formellement identifiés, de 27 civils, à quelques dizaines de kilomètres de Ménaka.

Au sol, lors des opérations, les troupes françaises n’étaient pas seules. Elles ont été épaulées par l’armée malienne. D’après les informations de RFI, les opérations de fouille et de sécurisation se sont déroulées sur le tronçon routier, mais aussi au cœur de la ville de Ménaka.

Les locaux de la Coordination des mouvements de l’Azawad ont été perquisitionnés. Neuf de ses combattants ont été arrêtés par Barkhane. Des armes et des munitions ainsi qu’un véhicule appartenant à l’ex-rébellion ont été saisis.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.