Au Niger, l’épidémie de choléra a déjà fait 67 morts

Le Centre de traitement du choléra de Maradi est géré par les autorités sanitaires nigériennes avec l'appui de l'ONG Alima-Befen.
© RFI/David Baché

L'épidémie de choléra au Niger a fait 67 morts, selon un nouveau bilan communiqué par les autorités. L'épidémie qui touchait essentiellement la région de Maradi s'étend depuis plusieurs semaines aux régions de Dosso, Zinder et Tahoua. Les autorités ont annoncé un renforcement de la surveillance et appellent les populations à la vigilance. La situation n'est pas stabilisée, confirme Médecins sans frontières Espagne, qui concentre son intervention en ce moment dans la région de Tahoua.

Pour l’instant, on ne peut pas encore parler de stabilisation. Nous avons encore des petits foyers.

Francisco Otero, chef de mission MSF Espagne au Niger
28-09-2018 - Par Marie-Pierre Olphand

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.