Cameroun: Paul Biya entre en campagne à Maroua

Le Cameroun est entré dans une phase de campagne électorale. Le président Biya est candidat à sa succession.
© STRINGER / AFP

Le président camerounais, candidat à sa propre succession, s'est déplacé à Maroua dans l'extrême nord du pays où une foule de militants et d'alliés politiques l'y attendait pour son premier meeting. Il y a prononcé un discours bref, et a fait beaucoup de promesses.

Des promesses, il y en a eu à la pelle. Paul Biya dans sa peau de candidat n’a pas été avare en annonces dans son discours : « Les anciens barrages hydroélectriques seront remis à niveau. D’autres entreront en service. Les installations solaires viendront les compléter. Vous disposerez ici de l’énergie indispensable à l’électrification des zones rurales et au fonctionnement de vos industries. »

« Restaurer la paix »

Sur un plan plus politique, Paul Biya a aussi évoqué la crise sécuritaire dans les régions anglophones : « Il nous reste évidemment à restaurer la paix dans nos régions du nord-ouest et du sud-ouest, meurtries par les exactions des sécessionnistes en apportant à nos compatriotes de ses deux régions toutes les satisfactions qu’elles sont en droit d’attendre, et en les protégeant contre les excès de ces soi-disant libérateurs. »

Frustrations

Le fort déploiement sécuritaire qui encadrait ce meeting n’a cependant pas été du goût de tous. Des milliers de personnes ont été maintenues hors du stade et ont dit leur frustration de n’avoir pu voir le président candidat.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.