Législatives au Gabon: le PDG obtient plus de 80 sièges dès le 1er tour

Le Parlement gabonais à Libreville. (Image d'illustration)
© Wikimedia

Au Gabon, après une semaine d'attente, le Centre gabonais des élections (CGE) a enfin publié tous les résultats des élections législatives du 6 octobre. Il reste à publier les résultats des élections locales. Pourquoi ? Parce que la campagne électorale pour le 2ème tour des législatives s'ouvre ce samedi 13 octobre alors que les locales ne se sont tenues que sur un tour unique, a expliqué le CGE.

Les résultats publiés par le Centre gabonais des élections confirment la suprématie du Parti démocratique gabonais (PDG) à l'Assemblée nationale. Au pouvoir depuis 1968, le PDG et ses alliés ont obtenu plus de 80 députés dès le premier tour sur un total de 143. Le PDG compte aussi le plus grand nombre de candidats en ballotage.

Le parti d'Ali Bongo est suivi de très loin par Les Démocrates, parti de l'opposition qui obtient 3 élus et neuf candidats en ballotage. Son président Guy Nzouba Ndama qui a dirigé l'Assemblée nationale durant 19 ans a été battu.

L'alliance entre l'Union nationale et le Rassemblement héritage et modernité formée à quelques jours du scrutin n'a pas brillée. Ces deux poids lourds de l'opposition n'ont obtenu aucun élu dès le premier tour. Ils totalisent 7 ballotages dont le président d'Héritage et modernité, Alexandre Barro Chambrier.

Le taux moyen de participation n'a pas été communiqué. Il est très faible dans l'ensemble. La campagne pour le second tour prévu ce 27 octobre débute ce samedi. S'ouvre aussi un grand marchandage politique entre les deux camps.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.