RDC: deuxième vague de l'épidémie d'Ebola dans le Nord-Kivu

Le Centre traitement Ebola (CTE) de Mangina, dans le Nord Kivu, en RDC, installé par MSF, le 24 août 2018.
© Florence Morice/RFI

Dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), le Nord-Kivu se retrouve frappé par une deuxième vague de l'épidémie du virus Ebola, selon les autorités sanitaires. La maladie s'est déplacée de la ville de Mangina et s'est étendue à Beni, où deux nouveaux cas viennent d'être confirmés. Depuis le retour de l'épidémie, 211 cas et 131 décès ont été recensés. Pour le docteur Eric Delaporte, directeur de recherche à l'Institut de recherche (IRD), l'insécurité qui prévaut dans ces régions ne permet pas de lutter efficacement contre la propagation du virus.

Clairement, l’épidémie n’est pas contrôlée et dans un contexte particulièrement inquiétant.
RDC: le docteur Eric Delaporte, de l'Instiut de recherche pour le développement (IRD), sur l'épidémie d'Ebola au Nord-Kivu
14-10-2018 - Par RFI

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.