Republier
RDC

RDC: une nouvelle rébellion serait en préparation dans l'Ituri et à Beni

Une nouvelle rébellion serait en préparation dans les Etats de Beni et de l'Ituri (Déplacés de l'Ituri, Bunia, camp de tentes en avril 2018, photo d'illustration).
© REUTERS/Goran Tomasevic

On en parle depuis plusieurs mois. Une délégation parlementaire en séjour en Ituri affirme avoir des preuves de la préparation d’une rébellion dans cette partie de la RDC. Les députés disent réserver la primeur de leur investigation au chef de l’Etat.

Une délégation de parlementaires congolais vient de séjourner en Ituri. Elle confirme la thèse d’une rébellion en action dans cette partie de la RDC. Ce mouvement se serait préparé depuis le territoire de Beni, frontalier avec l’Ituri.

Au cours d’un point de presse à Bunia, le député national Raymond Tcheda Patayi et ses collègues ont déclaré que «  la primeur de leur investigation est réservée à qui de droit  », autrement dit au président de la République.

Rappelons que l’armée a été la première à évoquer l’éventualité d’une rébellion naissante : «  un mouvement qui n’a pas encore dit son nom  », selon le porte-parole militaire, le lieutenant Jules Ngongo.

Beaucoup d’autres soupçons sur cette nouvelle rébellion. On parle d’une coalition composée d'Ougandais, de Rwandais, de Burundais auxquels se seraient joints certains militaires congolais appelés «  Hindus  » et qualifiés de «  collabos  » par les populations locales de Beni et de l’Ituri qui dénoncent une «  préparation de la balkanisation de la RDC  ».

Par le passé, plusieurs autres mouvements rebelles s’étaient manifestés dans cette contrée. Il y a eu le MRC, mouvement pour la résurrection du Congo, avec le général Kakolele et Kambasu Ngeve, un ancien du RCD/KML qui avait ensuite rejoint le M23.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.