Burkina: Le Drian en visite à Ouagadougou pour parler sécurité et terrorisme

Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, le 1er août 2018.
© (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Jean-Yves Le Drian est arrivé ce 18 octobre à Ouagadougou, au Burkina Faso. Le ministre des Affaires étrangères français n'y reste qu'une journée au cours de laquelle il s'entretiendra notamment avec le président burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, pour aborder entre autres les questions sécuritaires.

Même si Jean-Yves Le Drian est venu à Ouagadougou inaugurer une maison de la jeunesse et de l'innovation, il sera difficile au ministre français des Affaires étrangères de contourner la question sécuritaire. Sa visite intervient une dizaine de jours après le premier raid aérien de la force militaire française Barkhane sur le territoire burkinabè et alors que la situation sécuritaire continue de se dégrader.

Un nouveau front s'est en effet ouvert à l'est du pays, où plusieurs attaques ont tué une dizaine de militaires burkinabè début octobre. Ces actions n'ont pas encore été revendiquées. Les forces de sécurité burkinabè avancent dans le brouillard pour combattre une cible encore mal identifiée.

Projets de développement

Dans le nord du pays, notamment dans la province du Soum, la zone rouge où sévissent les terroristes a fait tâche d'huile. Cette semaine encore, deux attaques ont eu lieu à quelques kilomètres de Djibo, chef-lieu de département jusque-là épargné : l'une contre une école et l'autre contre un poste de police.

Jean-Yves Le Drian apporte aussi plusieurs projets de développement, à hauteur de 130 millions d'euros, pour le nord et l'est du pays. Par ailleurs, 125 millions supplémentaires sont prévus dès 2019. Mais le chef de la diplomatie française parlera aussi du renforcement de la coopération militaire en termes notamment de formation, d'entraînement et d'équipement.

Jean Yves Le Drian s'était déjà rendu à Ouagadougou il y a six mois, au lendemain de l'attaque terroriste qui avait visé entre autres l'ambassade de France.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.