Republier
Côte d'Ivoire

Orobank lance la plus grosse opération de la place financière ouest-africaine

Siège de la BRVM à Abdijan.
© Zenman/ Wikimedia Commons

Ce sera la plus grosse opération financière jamais réalisée à Abidjan. Le groupe bancaire Oragroup annonce son intention d'introduire 20% de ses actions à la Bourse régionale des valeurs mobilières d’Afrique de l’Ouest (BRVM), basée à Abidjan. Une levée de fonds de 100 millions de dollars dont la date reste à définir. L’opération va permettre à Oragroup de poursuivre sa croissance. La banque, l'une des plus dynamiques d'Afrique, veut devenir l'une des plus performantes du continent africain.

C'est la banque africaine la plus dynamique du moment. Née il y a peine une décennie, Orabank et sa maison mère, Oragroup, sont passés de modeste établissement spécialisé dans le crédit aux PME à un réseau panafricain très dynamique.

Fin 2017, le bilan de la banque pesait l'équivalent de 2,7 milliards d'euros, le groupe faisait des profits et versait des dividendes à ses actionnaires, principalement le fonds d'investissement panafricain, Emerging Capital Partners.

Deux fois couronnée meilleur établissement bancaire africain, la banque basée à Lomé, au Togo, est aujourd'hui implantée dans 12 pays et dans quatre zones monétaires du continent. Oragroup, toujours spécialisée dans les PME, veut désormais devenir une banque universelle et renforcer sa présence dans l'économie numérique.

L'introduction en bourse à Abidjan devrait lui apporter 56 milliards de francs CFA, soit environ 86 millions d'euros, et lui donner les moyens de ses ambitions. A l'issue de l'opération, 20% du capital sera côté. Les actions seront vendues au prix unitaire de 4 100 FCFA. Pour Abidjan, cette opération va dynamiser un peu plus la bourse régionale. C'est la plus grosse opération d'introduction depuis 1998, date de la fondation de la BRVM.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.