Republier
RCA

RCA: coups de feu à l'Assemblée lors de l'élection du nouveau président

L'Assemblée nationale de Centrafrique, le 27 octobre 2017 à Bangui.
© ALEXIS HUGUET / AFP

Alors que les députés s'apprêtaient à élire le nouveau président de l'Assemblée nationale après la destitution de Karim Meckassoua vendredi, le vote a été suspendu à la suite de tirs d'armes à feu en plein hémicycle.

Emotion au Parlement. L’hémicycle a été évacué après des tirs à l’intérieur même de celui-ci. Les candidats au perchoir étaient en train de faire leurs discours.

Le premier candidat Timoléon Baïkoua avait fini sa présentation et le deuxième et dernier candidat, Laurent Ngon Baba, était en train de parler quand une rumeur est montée de l’arrière des rangs de l’hémicycle. Le député Alfred Yekatom, mieux connu sous son surnom « Rhombot », un ancien chef antibalaka, a pris à partie un autre député, on ne sait pas encore pourquoi.

Alors que Laurent Ngon Baba était en train de parler, le député Romboth Alfred Yekatom a brandi une arme, créant une vague de panique dans l’hémicycle. Des éléments des forces armées ont intercepté le député. C’est alors que deux coups de feu sont partis. Alfred Yekatom a été arrêté.

Il faut dire que les députés n’avaient pas été fouillés à l’entrée malgré la présence des forces de l’ordre assez importante.

La séance, après une heure de suspension, a repris. L’hémicycle était presque plein et le vote a eu lieu. 116 voix se sont exprimées (4 nuls et 112 voix pour Laurent Ngon Baba). Le nouveau président de l'Assemblée prend alors directement la parole.

« Désormais, je l’espère, avec la mobilisation de l’ensemble des députés, nous n’avons plus le droit à l’erreur. Il nous reste, à partir de maintenant, qu’à nous concentrer sur nos missions parlementaires. Encore une fois merci », a déclaré Laurent Ngon Baba.

[Reportage] RCA: coups de feu à l’Assemblée nationale
29-10-2018 - Par Charlotte Cosset

Le nouveau président de l'Assemblée nationale a par ailleurs annoncé vouloir faire une priorité de la bonne gouvernance financière, des ressources humaines et des biens immobiliers à l’Assemblée nationale.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.