Africa Investment Forum à Johannesburg: l’objectif est de dynamiser les transactions

Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina.
© AfDB

C'est le premier forum pour l'investissement pour l'Afrique : Africa Investment Forum vient d’ouvrir ses portes à Johannesburg en Afrique du Sud. C’est la Banque africaine de développement qui est à l’origine de ce nouveau rendez-vous qui pendant trois jours doit permettre aux représentants des Etats de toute l’Afrique et surtout des entreprises du monde entier de se rencontrer.

Les délégations gouvernementales présentent, ce mercredi, leurs projets pour la construction d’infrastructures notamment. Les entreprises, elles, vantent leur savoir-faire. Au milieu, les investisseurs sont courtisés et ils viennent en quelque sorte faire leur marché. C’est donc parti pour trois jours de rencontres bilatérales, d’exposés et de signatures. L’objectif, comme l’a martelé lors de la cérémonie d’ouverture, ce matin, le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, c’est de « boucler des transactions ».

Pour cela, les officiels sont un peu en opération séduction. Les ministres, venus de Côte d’Ivoire, du Nigeria, de Guinée, du Mozambique ou encore d’Angola, doivent convaincre qu’investir chez eux est rentable, que le cadre réglementaire est là, que les compétences humaines sont là. Les investisseurs, eux, veulent éviter de prendre trop de risques, ils veulent être sûrs que cela va leur rapporter de l’argent. Ces investisseurs ils sont venus du monde entier : d’Amérique, d’Asie, d’Europe, mais aussi d’Afrique. Car l’un des objectifs de ce forum, c’est aussi de convaincre les investisseurs africains eux-mêmes de placer leur argent sur leur continent.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.