Republier
Togo

Togo: la coalition d'opposition veut boycotter les législatives du 20 décembre

Vue générale de Lomé, la capitale du Togo. (Image d'illustration)
© Creative commons Flickr CC BY-NC 2.0 Joshua Turner/Climate Centr

Au Togo, la coalition des 14 partis de l'opposition ne décolère pas malgré les dernières mesures de la Commission électorale nationale indépendante de proroger de  trois jours supplémentaires les jours d'enrôlement. Ce n'est pas ce qu'attend la coalition, c’est pourquoi elle réaffirme ne pas vouloir prendre part à un processus à pas de charge.

A ce jour malgré le rôle de facilitateur joué par la Cédéao, les points de revendications depuis le début de la crise sont restés les mêmes, s'indigne l'opposition.

Réformes constitutionnelles et institutionnelles, révision du cadre électoral, y compris le droit de vote des Togolais de la diaspora, l'arrêt immédiat du processus en cours, la libération des personnes interpellées lors des manifestations et la levée de l'état de siège des villes de Mango, Bafilo, Sokodé, Tchamba, Kara et des quartiers de Lomé restent les principales revendications de l’opposition.

La coalition est très en colère et demande une fois encore aux populations de boycotter les trois jours supplémentaires d'enrôlement et aux huit  membres de la Céni de ne pas prêter serment devant la Cour constitutionnelle jusqu'à ce que ses préoccupations soient prises en compte.

« Nous n’entendons pas aller aux législatives du 20 décembre auxquelles on veut nous mener de gré ou de force. Nous n’irons pas, parce que ces législatives ne seront pas conformes à ce que la feuille de route demande », a ajouté l’opposante Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson.

Le projet de lois pour les réformes est désormais sur la table de la commission des lois de l'Assemblée nationale qui commencera à l'étudier dès lundi 19 novembre. Pour le gouvernement, les élections auront bien lieu le 20 décembre et la Céni s'y attelle d'ailleurs. Les candidats à la députation ont jusqu'au 19 novembre pour déposer leurs dossiers.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.