Republier
RCA ONU

RCA: l'ONU doit voter un nouveau mandat d'ici le 15 décembre

Un soldat du contingent tanzanien de la mission de maintien de la paix de l’ONU en République centrafricaine (MINUSCA) patrouille le 6 juillet 2018 dans la ville de Gamboula.
© AFP/Florent Vergnes

Le Conseil de sécurité a été contraint de renouveler uniquement pour un mois le mandat de sa mission en République centrafricaine jeudi 15 novembre. En cause, le texte présenté par la France qui prévoit que la Minusca encadre le redéploiement des Forces armées centrafricaines (FACA) formées par les Européens. Les Américains ont fait valoir que cette nouvelle tâche de la Minusca devait recevoir au préalable l’approbation du Congrès à Washington avant d’être votée. La Russie profite de ce délai pour engager de nouvelles discussions sur son initiative de paix dans la région.

Avec notre correspondante à New York, Marie Bourreau

Paris pensait avoir réussi à trouver un compromis en assurant à Washington que l’encadrement des FACA se ferait sans hausse du budget de la Minusca. Si les Américains ont donné leur accord de principe à cette nouvelle tâche donnée aux casques bleus et assuré être prêts à voter le texte avant le 15 décembre, ils ont tout de même réclamé un délai pour le faire valider par le Congrès.

Mais c’était sans compter sur les Russes- qui ont déjà bloqué pendant plusieurs jours cette résolution - et qui réclament que la Minusca encadre aussi le redéploiement du millier de soldats centrafricains que Moscou a formé. Ils veulent maintenant profiter de ce nouveau délai d’un mois pour renégocier le langage sur l’aspect politique. L’ambassadeur adjoint russe a estimé que le texte ne reflétait pas les efforts faits par Moscou pour engager une médiation entre les groupes armés pour parvenir à la paix.

Paris, qui souhaite que l’ONU et la communauté internationale reprennent la main sur la Centrafrique, insiste sur la primauté de l’initiative africaine et ne cédera pas aux pressions russes.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.