CAN féminine 2018: le Mali douche le Ghana, le Cameroun (presque) qualifié

Les Aiglonnes du Mali ont battu les Black Queens du Ghana
© Courtesy of CAF

Après avoir entamé la Coupe d’Afrique par une victoire face à l’Algérie (1-0), le Ghana, pays organisateur a été refroidi (1-2) par le Mali. Les Aiglonnes se relancent après leur défaite d’entrée (2-1) devant le Cameroun qui a atomisé l’Algérie (3-0) lors de cette deuxième journée dans le groupe A.

Le Ghana, pays organisateur, pensait sûrement, à l’entame de sa rencontre face au Mali, à une victoire pour voir les portes des demi-finales s’ouvrir en grand. Mais les Black Queens ont été surprises par les Maliennes qui avaient déjà donné beaucoup de fil à retordre au Cameroun lors de la première journée (2-1). Le pays organisateur a été victime d’un doublé de Bassira Touré qui a ouvert le score à la 24e avant de marquer le but décisif quatre minutes après l’égalisation de Elizabeth Addo (71e).

C’est une victoire qui relance les Aiglonnes et met désormais la pression sur les Black Queens qui n’ont d’autre choix que de battre le Cameroun, finaliste en titre, pour espérer se qualifier en demi-finales de leur coupe.

Les Lionnes Indomptables, elles, ont fait un grand pas en dominant l’Algérie (3-0). Le Cameroun a très tôt fait la différence en marquant dès la 13e minute par Gabrielle Onguene avant de creuser l’écart en seconde période par Gaelle Enganamouit (54e) et Ajara Nchout (60e)

Malgré deux victoires en deux matches, le Cameroun n’est pas automatiquement qualifié car c’est la différence de buts particulière qui entre en jeu en cas d’égalité de points. Les Indomptables n’ont donc besoin que d’un match nul (ou même d’une défaite par un but d’écart) face au Ghana pour assurer leur place en demi-finales. Quant à l’Algérie, battue deux fois en deux matches, c’est déjà l’élimination.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.