Republier
RDC

RDC: la Cenco appelle à consacrer le droit de manifester

Les évêques de la Cenco à Kinshasa, le 21 décembre 2016.
© REUTERS/Thomas Mukoya

Cinq morts, 91 blessés dont sept par balles, au moins 362 interpellations au cours de manifestations entre avril et octobre 2018, en RDC, c'est le bilan dressé par la commission Justice et Paix de la Cenco. La Conférence des évêques publiait ce lundi 19 septembre un rapport d'observation sur les manifestations dans le pays. Selon ce document, dans 43% des cas la police a fait usage de balles réelles pour disperser les manifestants. Et si la situation s'est globalement améliorée à Kinshasa ces derniers mois, le droit de manifester reste soumis à l'arbitraire dans les autres provinces du pays.

Nous commençons une phase très importante du processus électoral où le droit des libertés de manifester devra être sacré, où le caractère pacifique des manifestations devra être consacré.
Abbé Donatien Nshole, le secrétaire général de la Cenco
20-11-2018 - Par Florence Morice

 

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.