Republier
RDC

Elections en RDC: Vital Kamerhe se désiste au profit de Félix Tshisekedi

Felix Tshisekedi (à droite), leader de l'UDPS et Vital Kamerhe (à gauche), chef de l'UNC, à Nairobi (Kenya) le 23 novembre où ils ont scellé une alliance... pour dix ans.
© REUTERS/Baz Ratner

En RDC, l’UDPS et l’UNC scellent une alliance pour la présidentielle. Leurs leaders Vital Kamerhe et Félix Tshisékédi ont signé un accord à Nairobi, au Kenya. Principal point : Vital Kamerhe se désiste au profit de Félix Tshisekedi qui, en cas de victoire, lui garantit le poste de Premier ministre. Les deux hommes marchent désormais main dans la main et pour une période de dix ans.

L'accord a été signé à l’hôtel Séréna de Nairobi. Les deux hommes parlent d’un « ticket gagnant ». Ils ont formé une plateforme appelée « Cap pour le Changement », présidée par Félix Tshisekedi qui devient candidat unique.

En cas de victoire, il choisira Vital Kamerhe comme chef du gouvernement. Puis au bout de cinq ans, ils inverseront les rôles. Donc l’accord couvre une décennie, avec un mandat présidentiel chacun et une primature chacun.

Les deux hommes se sont partagés la carte électorale, le but étant une convergence de voix entre l’UNC, bien implantée dans l’est, et l’UDPS plutôt au centre et à l’ouest.

Partage aussi des postes. L'UDPS contrôlera les Affaires étrangères, l'Intérieur, la Sécurité et l'Assemblée. En plus de la magistrature, l’UNC obtiendra la présidence du Sénat, la gouvernance de la Banque centrale, les ministères des Finances, des Infrastructures de la Défense et de la Justice.

Promesses et échange de louanges

Leurs deux partis ont précisé que leur plateforme était ouverte à d’autres ralliements, ajoutant que d’autres candidats et mouvements étaient intéressés, sans toutefois les nommer.

Alors que la campagne électorale a commencé, l’accord prévoit une mutualisation de leurs moyens humains et financiers. Et c’est Vital Kamerhe qui a été choisi au poste de directeur national de campagne.

Le chef de l’UNC a vanté les aptitudes de Félix Tshisekedi, les combats qu’il a menés avec son père Etienne Tshisekedi. Il a même décrit l’UDPS comme « le plus grand parti du Congo ». Pour Vital Kamerhe, ce rapprochement avec l'UDPS a toute les chances d'aboutir à la victoire finale à l'élection du 23 décembre.

Ce n'est pas l'argent qui fait la victoire. Si vous n'êtes pas crédible, aimé, vous pouvez avoir des milliards mais vous ne serez jamais élu.
Vital Kamerhe
23-11-2018 - Par Sébastien Nemeth

Félix Tshisekedi a promis la paix dans l’Est, la réconciliation des Congolais, un Etat de droit et une gouvernance commune, avec son allié politique, « sans que l’un essaie de mater l’autre ». Pour Felix Tshisekedi, ce rapprochement avec l'UNC est une conséquence logique.

A Genève, nous avons été grugés [...] Nous partons pour dix ans de collaboration. La Constitution attribuant un mandat de cinq ans à chaque président de la République, nous allons alterner. Nous allons élaborer un programme de gouvernement, un projet de société commun, et après dix ans, nous évaluerons ces objectifs, notre collaboration...
Félix Tshisekedi
24-11-2018 - Par Sébastien Nemeth

Ils ont chacun appelé leurs bases électorales à soutenir cet accord et à venir les accueillir mardi prochain, à Kinshasa, date de leur retour au pays.

Pour André-Alain Atundu Liongo, porte-parole du parti présidentiel, ce nouvel accord ne change rien pour le candidat de la majorité.

Notre candidat Emmanuel Ramazani Shadary est préparé et est prêt à affronter tous les candidats, soit individuellement soit regroupés en quelques sous-ensembles, donc c'est un événement entre eux. Mais lorsqu'il y a déjà deux candidats communs, je crois qu'il est difficile de comprendre la notion de candidature commune de l'opposition.
André-Alain Atundu Liongo, porte-parole du parti présidentiel
24-11-2018 - Par Gaëlle Laleix

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.