Madagascar: ruée sur les livres dans le centre d'Antananarivo

Enorme succès pour cette 3ème édition de la Grande braderie du livre de l'IFM ce jeudi 22 novembre. En 1h30, les quelques 2000 ouvrages ont été raflés. Trop peu pour satisfaire les 1500 personnes qui avaient fait le déplacement.
© RFI / Sarah Tétaud

Le centre-ville de la capitale malgache a été le théâtre, jeudi 22 novembre 2018, d'une ruée vers les livres. Dans le cadre du « désherbage annuel » de sa médiathèque, l'Institut français organisait sa grande braderie. Les Malgaches, pour la plupart étudiants, ont envahi le hall du bâtiment de l'avenue de l'Indépendance, avec pour seule idée en tête « acquérir un maximum d’œuvres ». Plus de 1 700 ouvrages étaient mis en vente : 1,20 euro le kilo. Une aubaine dans un pays où le livre reste un produit de luxe, vendu au même prix qu'en Europe. Récit de ces quelques heures d'exaltation.

« Top ! La minute est passée, ne touchez plus les tables s'il vous plait ! » Les cinq minutes de farfouille sont épuisées. Les acheteurs sont priés de se rapprocher des balances pour peser leurs livres avant de passer en caisse.

« Combien de kilos ? Quatre ! » Pour cet étudiant en sciences politiques, c'est le dilemme. Il a deux kilos de plus que ce qu'il s'était autorisé. Il va devoir reposer des ouvrages.

« Je voulais acheter seulement 2 kilos, mais là, ça va faire 3, donc je vais faire avec. J'ai pris quelques romans et quelques livres sur l'Allemagne nazie. Des trucs intéressants quoi ! »

Une nouvelle vague de 50 personnes se rue sur les tables qui viennent d'être réapprovisionnées. Anjara est arrivée 2 heures avant l'ouverture du matin, pour être sûre d'avoir accès à la braderie. Elle repart avec une pile de livres qu'elle peine à porter seule.

« 16, 17, 18, 19, 20. J'ai pu acheter 20 livres. Je recherchais surtout des livres sur l'artisanat, sur le design. C'est pas facile de choisir, il y a plein de monde, il faut avoir l’œil et aller vite ! Moi, j'aime les livres papier. Aujourd'hui, il y a les livres numériques mais je n'ai pas l'habitude du tout. J'aime toujours les livres physiques ! »

« On n'a pas les moyens d'acheter des livres neufs »

La médiathèque n'a pas vocation à conserver les livres. Au contraire, son fonds est régulièrement renouvelé. Aussi, si un livre n'a pas été emprunté depuis deux ans, il atterrit sur ces tables. Pour avoir une seconde vie, dans une autre bibliothèque, à 2 heures de la capitale par exemple, comme l'explique cette institutrice.

« On a une école privée. On cherchait surtout de la documentation, des romans, et des livres pour enfants. On est satisfaits ! On a acheté 11 kg ! On a même pu acheter une encyclopédie Universalis ! L'édition de 1987 ! »

Et d'ajouter : « C'est une grande opportunité parce qu'on n'a pas souvent l'occasion d'avoir beaucoup de livres à prix réduit comme ça. On n'a pas les moyens d'acheter des livres neufs. Et pourtant, on aimerait bien ouvrir nos élèves au monde. »

Dehors, la file s'allonge. Un millier de personnes patientent sous un soleil de plomb. Cet étudiant est venu chercher des livres de droit. Cela fait 3 heures qu'il fait la queue. « A Madagascar, les livres de droit sont rares. Ça coûte trop cher les livres neufs. Et on est obligés de venir ici pour en acheter. »

Mais comme quelque 900 autres personnes, le jeune homme n'aura pas accès aux livres. En 1h30 à peine, la tonne et demie d'ouvrages a trouvé preneur. Cette soif de posséder des livres, un signe encourageant d'une jeunesse intéressée par la lecture, mais aussi le constat d'un véritable manque à combler dans le pays.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.