L'Estonie au secours du numérique béninois

Kersti Kaljulaid, la présidente estonienne, est en visite au Bénin jusqu'à jeudi soir.
© © Mattias Tammet

Le Bénin rêve d'une e-gouvernance pour rendre son administration performante. Pour cela Patrice Talon est allé chercher l'expertise de l'Estonie, Petit poucet de l'Union européenne, mais champion toutes catégories de l'e-administration. Kersti Kaljulaid, la présidente estonienne, est en visite officielle à Cotonou jusqu'à ce jeudi soir. Son pays va aider le Bénin à y parvenir. Deux accords en matière de numérique matérialisent cette nouvelle coopération.

Pour les Béninois, l'Estonie, à première vue, ne paie pas de mine. En décembre 2016, ils ont été surpris de voir leur président s'y rendre. A l'occasion de la visite de sa présidente, Patrice Talon a expliqué à la presse ce qu'il était allé faire à Tallinn, la capitale estonienne, il y a deux ans : « Moi j'ai un défaut, dit-il. Je cherche avec abnégation et passion l'expertise partout où elle se trouve. Et l'Estonie est un pays qui suscite l'admiration en matière de numérique. »

En effet, l'Estonie est le champion européen du numérique. Le pays a réussi l'exploit de passer du « tout papier » au « tout numérique ». Les Estoniens n'impriment plus rien depuis des années. Ils paient leurs impôts, votent ou surveillent leur santé en ligne.

L'ambition du Bénin est de réussir la même révolution numérique. Maximilien Kpodjedo est le directeur général de l'agence des services et systèmes d'information du Bénin. Pour lui, « le citoyen a le droit d'avoir accès au moyen de paiement, à la santé, de pouvoir demander et obtenir ses pièces d'Etat civil quand il en a besoin, où il en a besoin. Le seul moyen aujourd'hui qui permet de s'affranchir des contraintes physiques, c'est le numérique. »

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.