Zimbabwe: le congrès de la Zanu-PF s'ouvre en pleine crise économique

Des partisans du mouvement d'opposition zimbabwéen MDC Alliance défilent dans les rues de la capitale Harare, le 29 novembre, pour protester contre la situation économique du pays et la gouvernance du président Emmerson Mnangagwa.
© Jekesai NJIKIZANA / AFP

Le congrès annuel de la Zanu-PF, le parti au pouvoir, s'ouvre le 11 décembre au Zimbabwe. Pour la première fois, Emmerson Mnangagwa dirigera cette réunion en tant que président de la République et chef du parti. Le leader zimbabwéen doit pourtant faire face à une crise économique inédite, la plus importante depuis dix ans. Ce congrès sera pour lui surtout l’occasion de tester la popularité de ses réformes d’austérité auprès des membres de son propre camp.

Des files d’attentes interminables aux abords de stations essences à sec, des étals vides dans les supermarchés ou encore des docteurs en grève : à l’image de la capitale Harare, tout le Zimbabwe tourne au ralenti.

Dans ce contexte de crise et de pénurie, le parti au pouvoir, la Zanu-PF et ses 5 000 délégués se rassemblent. Le thème du congrès qui s'ouvre ce 11 décembre est savamment choisi : « Le Zimbabwe ouvert au marché pour une économie compétitive à l’horizon 2030 ».

Unité de façade

Pour atteindre cet objectif, l’administration du président Emmerson Mnangagwa s’est lancée dans une direction claire, l’austérité, avec une série de mesures comme la baisse de 5% des salaires des fonctionnaires.

Si Emmerson Mnangagwa a bien la mainmise sur la Zanu-PF, ces mesures d’austérité, impopulaires et douloureuses, pourraient faire grincer des dents chez certains délégués pendant le Congrès.

Pour l’analyste Piers Pigou, cette semaine sera surtout l’opportunité pour le parti majoritaire de montrer une unité de façade. Et pour Emmerson Mnangagwa de compter ses soutiens au sein d’une Zanu-PF toujours en reconstruction après l’ère Robert Mugabe.

Un an après le départ de Robert Mugabe, où en est le Zimbabwe?

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.