Republier
Algérie

Algérie: manifestation à Béjaïa en soutien aux travailleurs du groupe Cevital

Vue de Bejaïa depuis la casbah, en Algérie.
© Wikimedia Commons/Flickr/PhR61

Ce 11 décembre, une manifestation pour le droit des travailleurs et la liberté d’investissement avait lieu à Béjaïa, à l'est d'Alger. Des milliers de personnes ont défilé pour dénoncer le blocage de plusieurs projets industriels.

Des milliers, voire des dizaines de milliers de personnes, selon la presse, ont défilé ce 11 décembre dans la ville de Béjaia, à 250 kilomètres à l’est d’Alger, à l’appel des comités de soutien des travailleurs de Cevital. Ce groupe, qui a des activités qui vont de l’agroalimentaire au transport en passant par la grande distribution, est dirigé par Issad Rebrab, première fortune du pays.

Depuis mars 2017, le projet d’une usine de transformation de graines d’oléagineux dans la ville de Béjaia est à l’arrêt. Les conteneurs qui importaient le matériel de l’usine ont été bloqués dans deux ports du pays. Pour les autorités, le groupe Cevital n’a pas d’autorisation pour cette usine. Mais le groupe et ses travailleurs dénoncent une politique du « deux poids-deux mesures ».

Il s'agissait ce 11 décembre de la cinquième manifestation organisée par les comités de soutien, des associations locales, mais aussi par des collectifs d’étudiants qui affirment que cinq projets industriels du groupe sont bloqués dans la région côtière centrale du pays et menacent l’économie. Les manifestants en appellent à la présidence de la République et annoncent qu’ils sont prêts à lancer une grève générale dans la région s’il n’y a pas de solution.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.