Elections en RDC: échauffourées lors de l’arrivée de Martin Fayulu à Lubumbashi

Le candidat à la présidentielle en RDC, Martin Fayulu lors de son arrivée à Beni, le 5 décembre 2018 (illustration).
© ALEXIS HUGUET / AFP

En République démocratique du Congo, le cortège de Martin Fayulu a été chahuté par les forces de l'ordre à Lubumbashi dans le sud du pays. Le candidat de l'opposition à l'élection présidentielle est arrivé, ce mardi matin, dans la troisième ville du pays où il devait tenir un meeting. Mais son cortège a été bloqué par des policiers. La police anti-émeutes les a violemment dispersés. Au moins par balle d'après une source hospitalière. L'opposition parle de son côté de 6 morts et de plusieurs blessés. La police dément avoir tiré à balles réelles.

Les heurts ont commencé à la sortie de l’aéroport de Lubumbashi, la troisième ville de RDC, où une foule s’était massée pour accueillir le candidat de l’opposition. Les incidents ont duré deux heures, comme en témoigne Kanono Bertin, le chargé des relations extérieures de Martin Fayulu : « Nous sommes arrivés devant l’aéroport de Luano qui nous avait été hermétiquement fermé. On nous a interdit d’accéder au tarmac. Nous avons forcé, nous avons accueilli notre homme et nous avons pris la route de retour et c’est là qu’on a fait face à une armada de l’armée congolaise habillée en policiers. Ils nous ont poursuivis jusqu’au centre-ville ».

Martin Fayulu devait tenir un meeting, ce mardi, à Lubumbashi. Un rendez-vous que tentait encore de maintenir son équipe. « Nous avons atteint l’hôpital Sendwe. Ils nous ont barré la route et là nous sommes en train de chercher les voies de secours pour atteindre notre objectif. Nous sommes avec notre candidat. Il est juste avant moi et nous allons vers la place du meeting. Mais nous sommes arrosés continuellement de bombes lacrymogènes et de l’eau chaude toute bleue », ajoute Kanono Bertin.

Incidents à Lubumbashi: Martin Fayulu dit avoir été personnellement visé...
11-12-2018 - Par Mehdi Meddeb

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.