Présidentielle en RDC: Martin Fayulu saisit la justice

Le candidat Martin Fayulu à Goma, le 6 décembre 2018.
© REUTERS/Samuel Mambo

C’est une campagne électorale qui se déroule dans la violence en RDC. Le candidat de la coalition Lamuka à la présidentielle saisit la justice : l'opposant Martin Fayulu Madidi dénonce les entraves qui ont jusqu'ici émaillé le déroulement de sa campagne sur le terrain. Une plainte a été déposée par son avocat-conseil Me Jean-Marie Kabengela vendredi à la Cour de cassation et à l'Auditorat général des forces armées de la RDC.

A Kindu, l'avion n'a pas reçu l'autorisation d'atterrir. A Lubumbashi et à Kalemie, Martin Fayulu Madidi a violemment été empêché de s'adresser à ses partisans. N'empêche, il y a eu des victimes. Ce candidat à la magistrature suprême pointe du doigt ceux-là qu'il estime être des responsables de ces dérapages et violences. Ils sont dans le camp du pouvoir en place, estime l'opposant qui cite le vice-Premier ministre en charge de l'Intérieur et les commissaires provinciaux de la police nationale installés dans les trois chefs-lieux de province. Tous, selon lui, sont soit du FCC, soit aux ordres de cette plate-forme initiée par le président Kabila.

Terrorisme, assassinat, tentative d'assassinat, coups et blessures volontaires, ce sont les principaux griefs retenus contre ces différents responsables. La plainte déposée à la Cour de cassation et à l'Auditorat général militaire parle en plus de détournement des moyens humains et matériels de l'Etat au profit du seul candidat du FCC, Emmanuel Ramazani Shadary, soupçonné de battre campagne avec des moyens de l'Etat. « Nous attendons de la justice qu'elle joue réellement son rôle dans cette affaire », a déclaré Pierre Lumbi, le directeur de campagne du candidat Martin Fayulu.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.