Republier

RDC: embuscade contre une équipe du ministère de la Santé et de l’OMS

Des officiels congolais et de l'Organisation mondiale de la santé portent des combinaisons de protection alors qu'ils participent à une formation contre le virus Ebola, près de la ville de Beni, le 11 août 2018.
© REUTERS/Samuel Mambo

En République démocratique du Congo (RDC), une délégation mixte du ministère de la Santé et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est tombée dans une embuscade sur la route Beni-Komanda. L’attaque est attribuée aux rebelles ADF ougandais contre lesquels ont riposté des casques bleus de la Monusco.

L’embuscade a eu lieu au niveau de Mukoko, à quelques kilomètres de la localité d’Oicha. Des présumés ADF ont attaqué une équipe mixte ministère de la Santé publique/OMS qui se rendait à Komanda, en Ituri, en provenance de Beni, au Nord-Kivu.

Les casques bleus de la Monusco qui escortaient le convoi « ont aussitôt réagi », a expliqué un membre de l’équipe des experts, joint au téléphone. Immédiatement, le convoi a fait demi-tour sur Beni où il est déjà arrivé.

Pendant ce temps, les affrontements se poursuivaient entre les assaillants et les militaires de l’ONU.

La mission conjointe ministère de la Santé publique/OMS se trouve dans la région pour la surveillance de l’épidémie Ebola qui sévit dans le territoire de Beni et qui a été signalée récemment à Komanda, en Ituri.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.