Republier
RDC Rwanda

RDC: l'armée congolaise annonce avoir arrêté deux personnalités des FDLR

Reddition de militants du FDLR, dans l'est de la RDC, en 2014 (image d'archives)
© REUTERS/Kenny Katombe

Deux personnalités des FDLR ont été arrêtées dans l'est de la RDC. Il s'agit du porte-parole, La Forge Fils Bayeze, et du chargé de renseignements du groupe armé. L'annonce a été faite lundi 17 décembre par les forces armées congolaises, les FARDC, qui précisent que l'arrestation des deux hommes remonte à samedi.

L’armée congolaise dit avoir arrêté La Forge Fils Bayèze et le chargé de renseignement des FDLR, les Forces démocratiques de Libération du Rwanda, à Bunagana dans le territoire de Rutshuru, près de la frontière avec l'Ouganda.

D'après l'un des porte-paroles des FARDC dans la province du Nord-Kivu, le major Guillaume Ndjike, l'opération a été menée par les services de renseignement de l'armée. En revanche, aucune information sur l'endroit où se trouvent les deux hommes n’a été divulguée.

Ont-ils été renvoyés vers le Rwanda ? Sont-ils toujours en RDC ? « Je n'exclus aucune de ces deux options », répond le major Guillaume Ndjike. « Nous avons besoin de leurs explications, ajoute-t-il. Mais la destination finale de tous les FDLR, c'est le Rwanda ». Un retour au pays réclamé par Kigali.

Dans un tweet publié dimanche, le secrétaire d'Etat rwandais aux Affaires étrangères, Olivier Nduhungirehe, écrit : « J'espère qu'il (La Forge Fils Bayèze) sera rapatrié au Rwanda ». Contacté par RFI, il dit en revanche n'avoir aucune information sur le sujet.

Ces arrestations sont un deuxième coup dur pour les FDLR. En novembre, plusieurs centaines d'anciens combattants et leurs familles ont été expulsés des camps de transit congolais de Kanyabayonga, de Walungu et de Kisangani. Tous ont été rapatriés de force au Rwanda.

Par ailleurs, deux soldats congolais ont été tués après l'arrestation de ces deux responsables FDLR. Une information, là encore, du major Guillaume Ndjike, porte-parole des FARDC dans la province du Nord-Kivu. « L'armée a affronté les FDLR-Foca au pied du volcan Mikeno, dans le territoire de Rutshuru ».

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.