A Paris, le président Macky Sall lève des fonds pour Sénégal émergent

Le président sénégalais Macky Sall au forum de la Paix à Paris le 11 novembre 2018.
© AFP/Yoan Valat

Le président Macky Sall est mobilisé à Paris pour le financement du plan Sénégal émergent. La journée de ce mardi est consacrée aux investisseurs privés. Lundi, auprès des bailleurs de fonds institutionnels, le chef de l'Etat sénégalais et sa délégation ont obtenu des promesses de 14 000 milliards de francs CFA. Dans la soirée, le ministre en charge du plan Sénégal émergent a assisté au lancement du «Dakar Finance Cluster», au siège du Medef, la principale organisation du patronat français.

Venus à Paris chercher 5 000 milliards de francs CFA, soit plus de 7 milliards 600 millions d'euros pour financer la construction et le développement de 27 zones économiques spéciales à travers le pays, le président sénégalais et sa délégation ont obtenu des promesses totalisant plus de 21 milliards d'euros, soit le triple du montant initial.

En marge de cette quête de capitaux a été lancé «Dakar Finance Cluster». A quoi servira cette entité ? Eléments de réponse avec son coprésident, le ministre en charge du plan «Sénégal émergent», Cheikh Kanté : « Les clusters [réseaux d'entreprises NDLR], par définition, ont toujours accompagné les pays qui ont émergé. Dakar Finance, son utilité, c’est de venir se plonger dans l’apprentissage. Ce cluster-là va pouvoir fédérer des porteurs d’idées dans une logique de complémentarité. Les banquiers, ceux qui ont l’argent, quand ils vont se rendre compte que cette petite et moyenne entreprise, porteuse de petites idées qui peuvent révolutionner le monde, elles prendront le risque, ces banques, de mettre de l’argent ».

La journée de ce mardi sera consacrée aux rencontres en vue de nouer des partenariats d'affaires, notamment dans les fintech. La capitale sénégalaise se voulant aussi être au cœur des défis technologies en Afrique.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.