Présidentielle malgache: une journée de vote dans le calme et sans enthousiasme

Les Malgaches devaient choisir entre deux anciens présidents ce mercredi 19 décembre, Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana.
© REUTERS/Clarel Faniry Rasoanaivo

A Madagascar, 10 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes ce mercredi 19 décembre pour élire leur futur président. Les Malgaches devaient choisir entre Marc Ravalomanana ou Andry Rajoelina, tous les deux anciens présidents. L’élection dans le calme, mais également marqué par une plus faible mobilisation.

Dès 6h du matin ce mercredi, l’heure d’ouverture des bureaux de vote, le constat était clair, l’affluence des électeurs était très faible. Dans un bureau du centre-ville, il y avait même presque plus d’observateurs que d’électeurs.

Cette faible mobilisation traduit un désenchantement d’une partie de la population, notamment dans les quartiers populaires où on l’on attend plus rien de la classe politique. On a pu également observer un manque d’enthousiasme vis-à-vis des deux candidats, tous deux ex-présidents et responsables de la crise qu’a connu le pays en 2009.

Les Malgaches espèrent donc - sans trop y croire -  que les deux hommes ont changé et que celui qui sera élu va mettre l’intérêt du pays avant le sien. « Ils roulent dans des 4x4 avec des fenêtres fumées » confiait à RFI un électeur, « est-ce qu’ils ne voient pas dans quel état est Madagascar ? », s’interrogeait-il. « Le pays est à genou, nous ne pouvons pas vivre une autre crise. »

Au premier tour, les gens était enthousiastes, ils sont venus nombreux. Mais pas aujourd'hui, ils en ont assez, assez de ces deux hommes. Ils ne font que du bla-bla et sont incapables de travailler ensemble.

Ecoutez ce reportage dans un bureau de vote d'un quartier populaire de la capitale
19-12-2018 - Par Alexandra Brangeon

La crainte que le perdant refuse les résultats

Beaucoup de Malgaches craignent une crise post-électorale car l'animosité entre les deux candidats est forte. Cette élection a un goût de réglement de comptes et ils semblent tous les deux convaincus d’avoir gagné, on les voit mal accepter une défaite. D’ailleurs ce mercredi soir un candidat a d’ores et déjà envoyé un communiqué à la Commission électorale dénonçant les tentatives de manipulations de vote de son rival.

Moi personnellement je n'accepterai plus une nouvelle crise. Tout le monde doit accepter le résultat quoi qu'il en soit.

Paroles d'électeurs à Antananarivo
19-12-2018 - Par Alexandra Brangeon

Les bureaux ont fermé à 14h TU et le dépouillement des urnes a désormais commencé. Les bulletins sont comptabilisés dans chaque bureau puis envoyé à la Céni, qui après vérification, doit publier les résultats au fur et à mesure qu’ils arrivent.

Ecoutez notre reportage à la fermeture d'un bureau de vote à Antananarivo
19-12-2018 - Par Alexandra Brangeon

Des résultats provisoires prévus le 1er janvier

Pour l’instant une annonce des résultats provisoires est prévue dès le 1er janvier, mais il se peut que cela soit avant pour justement calmer les rumeurs et éviter qu’un des deux candidats ne se proclame lui-même vainqueur.

90% des Malgaches vivent sous le seuil de pauvreté selon la Banque mondiale. En tout cas, tout le monde espère que les deux hommes ont muri et que le perdant acceptera sa défaite sans contestation.

Ces dernières semaines, les candidats ont sillonné le pays pour tenter de convaincre les indécis ou les abstentionnistes. La campagne s'est deroulée dans le calme et les premiers résultats sont attendus après le 25 décembre.

A 17h précises, le président du bureau de vote numéro 2 du quartier d’Ampasikibo fait fermer les portes de sa salle. Tant pis pour les retardataires. Cinq minutes à peine après la fin du vote, le décompte commence.

Reportage opération dépouillement à Tuléar
20-12-2018 - Par Sarah Tétaud

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.