Republier
RDC ONU

RDC: le Conseil de sécurité appelle les parties à «éviter toutes provocations»

Une réunion du Conseil de sécurité sur le processus électoral en RDC s'est tenue à huis clos mardi à New York.
© REUTERS/Shannon Stapleton

A quelques jours de la présidentielle, le Conseil de sécurité de l’ONU a tenu une réunion à huis clos mardi à New York. S’il accueille favorablement les progrès accomplis dans l’organisation technique des élections, il s’est dit inquiet des incidents de ces derniers jours.

Pour les membres du Conseil de sécurité, le 23 décembre constitue « une opportunité historique de voir le premier transfert démocratique et pacifique du pouvoir en RDC ».

Les élections sont présentées, dans leur déclaration, comme l’expression de la souveraineté de la population, mais aussi du gouvernement. Ce sera là la seule référence au gouvernement de RDC dans un contexte de tension extrême entre Kinshasa et la mission onusienne au Congo.

A la Une: la semaine de toutes les incertitudes en RDC

Les messages s’adressent donc à tous les acteurs. Ils doivent « participer pacifiquement », « créer les conditions nécessaires », « éviter toutes provocations ». Tous les acteurs politiques doivent « soutenir la liberté d’expression, de réunion ». « C’est un consensus a minima, mais c’est un consensus », commente un diplomate.

Pour ce qui est du déploiement du matériel électoral, la représentante spéciale du secrétaire général, Leila Zerrougui, qui est intervenue depuis Kinshasa, a indiqué avoir à nouveau proposé son assistance logistique à Kinshasa, mais que cette aide avait été à nouveau refusée, explique une source diplomatique.

C’est la France qui a négocié cette déclaration. Du côté de l’Elysée, on expliquait il y a quelques jours encore que le processus était menacé, que personne ne pouvait prédire ce qui se passerait au lendemain des élections. « Malheureusement, avant d’espérer plus de fermeté, il faut beaucoup plus de morts », regrette une source onusienne.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.