Cameroun anglophone: les séparatistes lancent une cryptomonnaie, l'«ambacoin»

Drapeau officiel de l'Ambazonie.
© Domaine public / Wikipédia.

Au Cameroun, les séparatistes anglophones de l'Ambazonie viennent de créer une cryptomonnaie, une monnaie virtuelle afin de donner des attributs à leur entité : l’« ambacoin ». Ils espèrent qu’elle pourra être cotée à partir de ce lundi 24 décembre.

L’« ambacoin » a une portée symbolique pour l’Ambazonie, la région camerounaise anglophone dont aucun pays ne reconnaît l’indépendance auto-déclarée par les séparatistes le 1er octobre 2017.

Pour eux, l’ambacoin est un instrument qui va soutenir leur projet de souveraineté. Ils se sont appuyés sur la technologie qui a permis l’émergence du bitcoin, la plus connue de la multitude de monnaies virtuelles qui existent aujourd’hui.

Mais pour que leur pari réussisse en partie, il faudrait d’abord que des bourses d’échanges valident l’ambacoin en l’admettant dans leurs cotations. Ce n’est qu’à ce moment que cette monnaie virtuelle pourrait s’échanger et donc être convertie en devises.

Financement de l'indépendance

Car l’objectif des séparatistes est de financer la construction de la nation ambazonienne et notamment leur lobbying auprès des organisations internationales et d’utiliser les fonds récoltés pour lancer des projets d’investissement pour une future nation indépendante qu’ils appellent de leurs vœux.

Allergiques au contrôle de l’Etat central camerounais, les séparatistes fondent leurs espoirs sur une technologie qui échappe à tout contrôle des banques centrales et qui a ses propres règles. Le bitcoin par exemple a mis cinq à six ans avant de connaître sa popularité, mais beaucoup d’autres monnaies virtuelles restent peu connues.

L’Afro coin, la monnaie virtuelle pour une meilleure intégration africaine

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.