Republier
Ghana

Ghana: référendum polémique sur la création de nouvelles régions

Vue de la ville d'Accra, au Ghana.
© Creative Commons/Guido Sohne

Le 27 décembre, au Ghana, plus de 2 millions d'électeurs sont appelés à se prononcer par voie de référendum pour ou contre le projet de création de six nouvelles régions, à savoir Ahafo, Bono-Est, Savannah, Nord-Est, Oti et Nord-Ouest, situées dans les zones frontalières, en plus des dix régions déjà existantes.

Au Ghana, l'organisation de ce référendum, géré par la commission électorale, fait suite aux pétitions locales qui demandaient une redémarcation des provinces dans le but d'améliorer la gouvernance locale.

L'enclave Oti, située dans l'actuelle région Volta, près du Togo, concentre les attentions puisque les oppositions y ont été les plus farouches. Les partisans du « non », qui s'opposent à l'éclatement de la région, prônent plutôt une décentralisation effective.

Leurs opposants dénonçaient jusqu'ici une mauvaise répartition des ressources. Selon eux, seule l'obtention d'une nouvelle région garantirait l'amélioration des services publics, notamment dans la santé et l'éducation.

« Oui » à 80%

Problème : les résidents du sud de la Volta, où se concentrent les anti-région Oti, ne pourront pas se prononcer lors de ce référendum. Cette procédure, qui limite le nombre d'électeurs, fait débat. Pour les détracteurs, les électeurs de chaque région concernée auraient dû voter.

Le décompte des votes commencera dès ce 27 décembre à 17h, heure locale. Pour que le projet soit validé, au moins la moitié des électeurs doivent avoir voté, et le « oui » doit l'emporter d'au moins 80%.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.