Republier
Cameroun

Cameroun anglophone: l'AmbaCoin disponible à l'achat

Un AmbaCoin.
© AmbaCoin

Au Cameroun, des séparatistes anglophones de la république autoproclamée d'Ambazonie veulent financer leur cause avec une cryptomonnaie : « l'AmbaCoin ». L'achat de cette monnaie virtuelle vient d'être ouvert au public.

Depuis le 28 décembre, tout à chacun peut acheter sur internet des AmbaCoins.
Valeur affichée : 25 centimes de dollar pour 1 AmbaCoin. A ce jour, quelque 31 000 unités ont trouvé preneur, ce qui représente un peu plus de 7 600 dollars. Mais à quoi est destiné cet argent ?

Sur leur site, les initiateurs du projet affirment qu'il servira surtout à financer l'envoi d'aide humanitaire dans les zones anglophones du Cameroun, mais parlent aussi de manière plus ambiguë de « financer la défense des communautés contre la répression du régime ».

Les initiateurs envisagent également d'en faire des sortes de bons du Trésor, qui pourraient être rachetés par l'Ambazonie si cette entité autoproclamée parvenait à devenir un Etat indépendant.

Mais selon l'enquête du service anglais de RFI, le projet n'est pas soutenu par tous les groupes séparatistes. L'un, baptisé « Conseil de gouvernement ambazonien », approuve ce qu'il qualifie d'« idée révolutionnaire », tandis qu'un autre, l'autoproclamée « République fédérale d'Ambazonie », affirme qu'il s'agit de l'initiative d'une poignée d'individus.

Selon les informations du service anglais de RFI, la société derrière ce projet serait domiciliée en Afrique du Sud et comporterait un directoire de cinq personnes, essentiellement basées à l'étranger.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.