Libye: nouvelles attaques du groupe Etat islamique dans le sud du pays

Le maréchal Khalifa Haftar.
© REUTERS/Philippe Wojazer

En Libye, une petite localité, située à 65 kilomètres de Sebha dans le sud du pays a subi le 1er janvier l'attaque de deux membres de l'organisation terroriste Etat islamique (EI) active dans le désert libyen.

Une double attaque-suicide à la ceinture explosive a fait trois morts et un blessé, ce 1er janvier, près de Sebha, dans le sud libyen. Le premier attaquant s'est fait sauter devant la poste de police du village de Ghodwa, le second alors qu'il était arrêté à l'intérieur du poste de police.

Ces attaques surviennent aussi quelques heures juste après l'annonce de l'Armée nationale libyenne (ANL) de la libération d'une vingtaine de personnes qui étaient détenues par l'organisation terroriste Etat islamique (EI) depuis plusieurs semaines.

Représailles

Selon le porte-parole de l'armée libyenne, l'ANL dirigée par le maréchal Khalifa Haftar a mené, dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier, un assaut contre une ferme située près du village de Ghodwa, et a réussi à libérer 19 personnes détenues par l'organisation. Cette ferme se situe à l'extérieur du village. Les détenus ont été cachés dans des conteneurs.

Selon une source locale, deux détenus ont réussi à s'échapper et ont informé les forces locales sur les lieux de leur détention. Ils avaient été enlevés en octobre et en novembre dernier lors des attaques menées par l'EI contre les villages isolés de Tazerbo et de Fokaha.

Durant l'opération, un soldat a trouvé la mort et douze autres ont été blessés.
Selon une source locale, le général Mohamad Baraka, qui dirige la dixième brigade du Sud libyen, compterait parmi les blessés. L'armée libyenne a annoncé avoir abattu plusieurs membres de l'EI sans préciser leur nationalité.

Republier ce contenu

Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.